Immobilier résidentiel et habitation

residentiel

 

C’est le domaine qui nous concerne le plus parce qu’il représente les biens d’habitation dont nous avons tous besoin pour nous loger... 

 


Quels sont les critères retenus ?

Pour les appartements, nous distinguons les parties privatives (les surfaces occupées y compris les annexes) et les parties communes (hall d’entrée, escalier, ascenseur, boîtes aux lettres, toiture, façades, fenêtres, chauffage collectif, colonne d’eau, ...). 

La qualité d’un appartement s’apprécie par ses qualités propres telles que : les commodités, l’adresse, l’environnement, l’exposition, la qualité architecturale de l’immeuble, son niveau d’équipement, son calme, les prestations, son état, sa composition, son isolation thermique et phonique et la rationalisation de sa superficie. Les parties annexes seront largement appréciées : cave, grenier, stationnement, balcon ou terrasse... Ce bien sera également replacé dans son marché local par rapport à la demande actuelle et les biens disponibles. Nous analyserons également les dépenses de fonctionnement de ce bien (chauffage, eau chaude, charges de copropriété).

Pour une maison, elle est le plus souvent en pleine propriété, plus rarement en copropriété, sous appellation horizontale ou sous règlement associatif. 

Pour les éléments d’habitation, les qualités s’apprécieront comme un appartement, avec les annexes éventuelles. Pour la partie foncière, une analyse toute particulière sera faite pour sa qualité d’agrément (jardin, plantations, piscine, ...) et sa capacité constructible éventuelle. 

Enfin, une étude toute particulière sera faite sur d’éventuelles servitudes qui pourraient exister sur ces biens ayant une incidence en plus ou en moins sur la valeur du bien expertisé. En conclusion, nous vous invitons à vous rapprocher de votre expert le plus proche de votre bien concerné.

Ajoutez un message personnel